dimanche 7 décembre 2008

La voiture électrique peut-elle modifier le paysage urbain?

Depuis quelques années, et plus particulièrement depuis les accords de Kyoto, la voiture électrique est devenue la caution morale de tous les constructeurs automobile. Saint Graal pouvant seul contrer les prédictions alarmantes des pythies écologiques dont les cris ont réussi à émouvoir la très grande majorité des potentiels acheteurs de voiture, elle est présentée dans tous les salons, et le mondial de l’automobile de Paris, cet automne, n’a pas failli à ce besoin nouveau. A ce sujet, ce n’est pas réellement les nouveaux « concepts-car » qui auraient du faire impression, mais plutôt un réel événement pourtant piteusement resté sans « buzz » : les performances exceptionnelles d’une nouvelle batterie française. Celle-ci doit permettre une autonomie de 250 km et une vitesse de pointe de 130 km/h à nos écologiques petits bolides.

Les voitures équipées de cette batterie devraient, en toute logique, séduire les conducteurs du monde entier. Mais elle oblige chacun à se poser au moins deux questions. La première est évidemment de savoir où recharger son véhicule. En effet, si l’heureux propriétaire ou locataire d’une maison individuelle peut se brancher chez lui en toute quiétude, qu’en est-il de celui qui habite au vingt-quatrième étage d’une tour ? Par ailleurs, les stations service devront-elles se doter de prises électriques (standard, si possible) ? Faudra-t-il installer des bornes dans les villes ? Une réflexion en ce sens a été initiée à Hawaï, amenant une première conclusion suggérant la mise en place de prés de 75000 « points de charge » sur l’archipel. La seconde question concerne bien sûr la pertinence de construire des villes d’où les travailleurs sont exclus, et doivent habiter en périphérie : une voiture électrique disposant de peu d’autonomie permet elle de conserver ces schémas, ou doit on faire habiter les salaries à proximité de leur bureau ou de leur usine.

Il est intéressant de constater l’impact sur notre société, à moyen et long termes, de l’invention d’une batterie rechargeable…

Pedro

Liens :
Une batterie révolutionnaire :
http://evenements.caradisiac.com/salon-paris/2008/Bollore-Pininfarina-B0-enfin-un-label-ecolo-justifie-815
Stations service électriques :
http://www.technewsworld.com/story/65252.html
Etude hawaïenne :
http://features.csmonitor.com/innovation/2008/12/03/hawaii-seeks-better-place-through-electric-cars/

Aucun commentaire: