vendredi 12 décembre 2008

Trop vieille, trop moche, plus à la mode… Que deviennent nos voitures quand on n’en veut plus ?

ENGLISH VERSION: "Too old, too ugly, not really fashionable... what happens to our cars when we are fed up?"

Pour vous, aujourd'hui je me suis intéressée au devenir de nos carcasses. De voiture bien sûr. On achète, ça on sait faire, mais combien d'entre nous sont capables de dire ce qu'il arrive à ces voitures dont nous nous débarrassons au bout de quelques années ?

En surfant sur le site de la commission européenne, on apprend que huit à neuf millions de voitures sont mises à la ferraille chaque année dans l'Union européenne, produisant environ
deux millions de tonnes de déchets non métalliques qui aboutissent dans les décharges.
Or nous le savons tous, les décharges ne sont pas sans causer de graves effets nocifs sur notre environnement.
Un pneu met entre 500 ans et 1000 ans pour se désagréger dans la nature. Il est grand temps de réagir et de savoir quelle planète nous sommes prêts à laisser à nos enfants.
Pour ce faire, les pouvoirs publics et les acteurs de la filière automobile se sont intéressés ces dernières années de près à ce problème.

Que pouvons-nous en retenir d’intéressant pour notre environnement ?

Pour éviter que les véhicules hors d’usage (VHU) ne s’accumulent dans les lieux de stockage, le démolissage et le broyage sont désormais les seules activités qui permettent de traiter ces VHU.
Aujourd’hui, en récupérant les métaux, ceux-ci sont recyclés à hauteur de 75%.

De même, d’ici 2015, l’Union Européenne exige un taux de récupération de 95% en poids de tous les VHU.
Ainsi, cela suppose également de traiter les plastiques, les textiles et les fluides. Cela s’annonce beaucoup plus compliqué et surtout moins rentable. Affaire à suivre.

Martine

Sources :
- Europa
- Que Choisir

Aucun commentaire: