vendredi 16 janvier 2009

La “transparence” des constructeurs chinois

Langue_English - petit

Pour ses lecteurs, Intelcar a décidé d’évaluer la transparence de 6 constructeurs chinois selon 5 critères. Pour cela, Intelcar a vérifié la présence de chacun de ces 5 éléments sur les sites Internet de ces firmes… lorsque ceux-ci existaient.

Il apparaît que ces entreprises sont opaques, il est très difficile de trouver de façon simple (recherche Internet) des informations à leur sujet. A l’opposé, les constructeurs européens et américains, doivent répondre à des réglementations lourdes en matière de transparence juridique et comptable/financière, d’information “produit” (qualité, sécurité, pollution, etc.) et de communication commerciale (conditions de vente, garanties, etc.).

Firme Groupe Coordonnées Organigramme Présentation
des objectifs
& missions
Données relatives
aux méthodes
de production
Information
financière
Note
(/5)
Intelcar
image Shenyang Brilliance Jinbei Automobile Co., Ltd. OUI NON OUI OUI NON 3/5
image Chana International Corporation OUI NON NON NON NON 1/5
image FAW Group Corporation OUI NON OUI NON OUI 3/5
image Anhui Jianghuai Automobile Co., Ltd. OUI NON NON NON NON 1/5
image Jiangling Motors Co., Ltd. OUI NON NON NON OUI 2/5
image Dongfeng Motor Corporation OUI OUI NON NON NON 2/5
TOTAL   6/6 1/6 2/6 1/6 2/6

Moy.
2/5

Une fois de plus, force est de constater que les les constructeurs chinois ne se voient pas contraints de jouer selon les mêmes règles du jeu que leurs homologues occidentaux. Un poids supplémentaire pour ces derniers.

Joe

2 commentaires:

Yvonh a dit…

Je suis surpris pour ce qui est de l'organigramme, ce sont toutes des entreprises étatiques, il n'y rien à cacher au niveau de l'organigramme, si tant est qu'il y a quelquechose à cacher. Personnellement j'ai visité JMC et Chana, JMC étant plus petite, l'organigramme n'est pas très grand, à l'entrée du bureau d'engineering, il y avait un diagramme GANTT pour la prochaine verison de la Landwind. Les données relatives aux méthodes de production sont un faux problème, personne n'est tenu de les divulguer et de toute façon elles sont forcément en deçà des normes japonaise ou occidentale pour l'instant. Pour ce qui est des informations financières, certaines sociétés occidentales bien qu'astreintes à être transparentes, ne sont pas moins opaques. Sinon je suis d'accord pour le reste. Si vous creusez les informations en chinois, vous aurez beaucoup plus de données.

Joe a dit…

Etatiques certes... mais il est toujours intéressant de connaître le profil des dirigeants d'une entreprise, afin de savoir où l'on investit en tant qu'actionnaire, où l'on achète en tant que client.

Concernant les méthodes de gestion, je faisais essentiellement allusion aux conditions de travail des ouvriers chinois, aucune discrimination là-dedans puisque les constructeurs occidentaux produisent là-bas avec les mêmes méthodes, ce qui est tout autant scandaleux (et hypocrite!).

Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'une entreprise, chinoise ou occidentale, pour des raisons stratégiques, fasse le "minimum légal" en matière de transparence. Néanmoins, concernant la communication financière, tous les constructeurs occidentaux (cotés!) respectent les lois, ne serait-ce que pour conserver la confiance de leurs actionnaires. Les constructeurs chinois livrent, en effet, certaines de ces données... mais hélas uniquement en langue chinoise (c'est récurrent), ce qui est très dommageable pour leur image et leur sérieux. Des progrès restent à accomplir de leur côté. J'ai hâte qu'ils se mettent au niveau des constructeurs occidentaux afin de prendre part à de belles batailles concurrentielles!