vendredi 30 janvier 2009

Mensonge des constructeurs pour mieux vendre?


A l’heure où le niveau de consommation des véhicules est devenu L’ARGUMENT N°1 de vente des constructeurs automobiles, plusieurs institutions s’inquiètent de la véracité des données fournies par les constructeurs. Ce post vient compléter celui mis en ligne il y’a une semaine sur l’hypocrisie collective.

Fin 2008, l’association 60 millions de consommateurs rédigeait une étude mettant en cause plusieurs constructeurs après des tests effectués sur 3 types de véhicules : une citadine (Citroën C1), une berline (Renault Mégane), un monospace (Volkswagen Touran).


Lire la suite

2 commentaires:

Pierre a dit…

Il est vrai que les écarts de consommation entre données constructeurs et mesures enregistrées par d'autres organismes ou journaux... peuvent variées. Cela dépend d'une multitude de critères qui ne sont pas toujours clairs: test sur piste d'essai, nombre de personnes embarquées (ce qui influence le poids), essence utilisée, usure de la voiture essayé, conduite adoptée... Ne faudrait-il pas adopté un référentiel d'essai commun?

François a dit…

C'est en effet la solution idéale mais c'est aussi aux constructeurs de proposer une grille de test beaucoup plus réaliste. Faire les test de consommation sur piste tout en sachant pertinemment que le véhicule sera utilisé sur une route normale ne révèle pas une transparence affirmée!!