mardi 13 janvier 2009

Sergio Marchionne ou le renouveau de Paco Rabanne...

Il y a quelques semaines, Sergio Marchionne, administrateur délégué du Groupe Fiat a déclaré que dans les deux prochaines années s'opéreraient de nombreux rapprochements entre constructeurs mondiaux.
Plus précisément, subsisteraient:

- 1 constructeur américain
- 2 constructeurs européens, dont 1 allemand
- 1 constructeur euro-japonais (je vous laisse deviner lequel)
- 1 constructeur chinois
- 1 constructeur japonais

Cette (pré)vision se fonde sur le fait que pour effectuer des économies d'échelles dans l'industrie automobile, il est nécessaire de produire 6 millions de véhicules par an, hors certains groupes comme PSA Peugeot Citroën ou Fiat n'en produisent que la moitié. Félicitations, M. Marchionne arrivé en poste le 5 novembre 2007, cherche déjà un nouveau poste (à bon entendeur...).

6 constructeurs d'ici la fin 2010... soit la disparition de 44 constructeurs si l'on utilise le référentiel de l'OICA. (Organisation Internationale des Constructeurs Automobile).
Il est certain que des rapprochements s'effectueront, mais que des géants s'effondrent en moins de deux ans cela paraît incongru. D'autant que nombre de constructeurs peuvent se relancer avec les nouvelles technologies et les challenges qu'ils ont à relever: consommations d'énergie, marchés émergents, etc.

Aucun commentaire: