mardi 3 février 2009

Algérie et constructeurs automobiles chinois, je t’aime moi non plus!!


La Chine continue à se tailler une place toujours plus remarquable sur le continent Africain et ces derniers mois c’est à travers le secteur automobile en Algérie qu’on a pu s’en rendre compte.

En effet l’an dernier un certain nombre de contrats ont été signés entre des constructeurs automobiles chinois et des entreprises algériennes, tout cela sous l’égide du ministre algérien de l’Industrie et de la Promotion des investissements M. Abdelhamid Temmar.En décembre dernier était par exemple signé un contrat entre le Groupe Mazouz Trade (GMT) et la compagnie chinoise Shaanxi automobile LTD pour l’installation à Sétif d’une unité de montage d’une capacité de production de 19 000 véhicules/an; Fandi Motors et Changhe auto concluaient la création d’une chaine de montage pour des véhicules de type 4X4.
Dans le même temps une usine de montage de bus et de camions cette fois ci était quasiment terminée à Biskra (Sud est Algérien).


Lire la suite

2 commentaires:

citronnier a dit…

Bel exemple de la main mise de la Chine sur l'Afrique.

Intelcar a dit…

Nous ne sommes qu'au début d'une guerre économique sauvage des grandes puissances sur ce continent...Cela pourrait même être drôle avec l'arrivée d'Obama.