dimanche 8 février 2009

Les ralentisseurs éclaireront les rues londoniennes à partir de 2009


Les dos d’ânes, qui étaient jusqu’à présent une plaie pour les automobilistes vont devenir à Londres un moyen supplémentaire d’œuvrer au développement durable. Chaque ralentisseur « vert » installé produira de l’énergie pour éclairer les lampadaires, les feux et panneaux de signalisation. Un financement de 150 000 Livres a été débloqué dans l’Ouest de Londres pour mettre en place cette innovation.

Des ralentisseurs capables d’éclairer nos routes ?

L’idée parait saugrenue, pourtant Peter Hughes, le concepteur de l’idée a simplement imaginé capturer l’énergie cinétique lorsque chaque voiture passe sur un ralentisseur. Toute voiture ou personne en mouvement possède cette énergie qui est démultipliée lorsqu’elle est associée la vitesse d’un véhicule.

L’invention de Peter Hughes a tout pour plaire : ces modérateurs seront silencieux, plus plats que ceux que nous connaissons et bien sûr producteurs d’énergie…gratuite ! Un trafic régulier produira entre 10 et 36 kW d’énergie.

Un ralentisseur vert coûtera entre 20 000 et 50 000 Livres et les secousses engendrées par un trafic régulier pourront rapporter près de 21 024 Livres par an !

Ainsi, cet investissement pourra être amorti en moins d’un an. L’énergie qui ne sera pas utilisée immédiatement pour les routes anglaises pourra être réintégrer dans le réseau national. Cette avancée technologique et écologique a intéressée l’Organisation des Nations-Unis pour les énergies renouvelables, qui a demandé à Peter Hughes de présenter sa découverte. La ville de Londres est tellement emballée par le projet qu’elle pense l’étendre à toute son agglomération si les premières expérimentations sont concluantes.

Sur ce même principe, et pour vous prouver que mes espoirs ne sont pas vains, une boîte de nuit a ouvert à Rotterdam l’an dernier et elle fonctionne en partie grâce à l’énergie générée par les clubbers ! (voir le lien http://www.sustainabledanceclub.com/)

Source : http://www.msr.lu/mmp/online/website/content/fiches_pedagogiques/physique/104/106_FR.html

5 commentaires:

coccinelle a dit…

Excellente idée et belle initiative ! Cela me fait penser aux panneaux de signalisation solaires, installer dans plusieurs régions de France, dont le Bretagne, il a quelques années. Enfin, l'avantage de ces ralentisseurs écologiques, c'est qu'il peuvent engranger de l'énergie par tous les temps, ce qui les rend hautement rentables! A quand ces ralentisseurs pour la France ?

Cécile a dit…

Merci coccinelle!
Cette initiative anglaise est pour l'instant la seule, car elle constitue en quelque sorte un test. Je vous tiendrai au courant...

Serge Sedille a dit…

Vraiment très bonne initiative.

La première boite de nuit dont tout les besoins électriques sont produits de manière écologique est encore Londonienne :)

Décidément ces anglais sont vraiment de bon économe !

Voici le lien de la boite de nuit : http://www.actualites-news-environnement.com/17073-boite-nuit-ecologique.html

Fanny L a dit…

Cette initiative écologique nous donne une raison de plus de croire au succès du développement durable!

Cécile a dit…

Le lien vers la boîte de nuit est juste à la fin de mon article, ton lien est un article!
En tout cas, un très grand merci pour ton commentaire Serge!