dimanche 1 février 2009

L'éthylotest anti-démarrage une solution qui fait appel à l'intelligence...




Une réflexion à l'échelle nationale a été réellement lancée depuis le mois de juillet 2008 par le Ministère de l'Intérieur sur le développement de l'éthylotest anti-démarrage . En effet, un accident mortel sur trois est du à l'alcool ! Il semblerait pour des raisons de sécurité que les autocars soient équipés en priorité de ce type de système en France. Le Secrétaire d'Etat aux transport, quant à lui ne croit pas à ce type de dispositif dans la voiture de Monsieur tout le monde a contrario de certains pays comme la Suède qui vont le proposer en option sur l'ensemble des modèles , dès 2009.


Les ingénieurs suédois se sont astreints à accélérer les opérations de démarrage : "l'Alcoguard" utilise une technologie à pile combustible équivalente à celle adoptée par la plupart des forces de police en Europe. C'est fiable et rapide . Avant d'être en mesure de démarrer la voiture, le conducteur doit souffler dans une unité portable sans fil, de la taille d'une petite télécommande.
L'alcoolémie du conducteur est analysée par cette dernière, qui transmet les résultats au système de commande électronique de la voiture via un signal radio. En cas de dépassement de la limite de 0,2 g d'alcool par litre de sang, le démarrage du moteur est neutralisé.


D'après les responsables de Volvo ce système est conçu : "pour aider le conducteur à prendre une décision sensée". Cela démontre bien qu'il est fait appel à l'intelligence du conducteur. D'ailleurs Volvo mise gros sur cette "intelligence" puisque Volvo ne compte pas en vendre plus de 2000 en 2009. Pas de doute il y a une relation de cause à effet...


Même si ce système est vraissemblablement flouable, il est regrettable encore une fois que la vie des gens soit une option. Pourquoi ne pas intégrer obligatoirement ce type de systèmes dans les véhicules ? Pourquoi encore faire payer le contribuable ? Pourquoi ne pas revoir les primes d'assurances à la baisse en cas d'acceptation de ce système ?
HECTOR

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord, les compagnies d'assurance devraient jouer un rôle pour inciter les automobilistes à s'équiper avec ce genre d'appareil.