dimanche 8 mars 2009

Cdanslair à Genève!


Je vous suggère fortement de visionner l’excellente émission C dans l’air du 6 mars dernier. En effet, en présence d’un spécialiste des énergies, Jean Syrota, de Nicolas Le Francois de l’autojournal , de Pascal Pennec, d’Autoplus et de Laurent Carrouet, professeur de géographie, Yves Calvi explore en une heure le spectre complet de la problématique des véhicules individuels. Même si les commentaires et le niveau des discussions ne sont pas d'une qualité exceptionnelle, on y comprend les enjeux réels des grandes entreprises, depuis ceux des producteurs de minéraux rares susceptibles d’entrer dans la composition des batteries des voitures « propres », jusqu'à l’impact que tout cela pourrait avoir sur nos modes de vie. Au-delà d’une propagande politiquement correcte en faveur d’une écologie souvent suspectée de favoriser avant tout un débat prosaïquement anticapitaliste, cette émission a le vrai mérite de poser les vrais questions. Et de mettre le doigt là où ca fait mal : je propose ainsi une mention spéciale, l’attribution d’un boulet d’or pour la plus mauvaise prestation de la semaine en termes de communication, à monsieur André Hefti, directeur de la communication de Renault durant ce salon, qui expose en souriant que son concept car électrique n’a pas vocation à rouler, et ironise avec mépris sur les concurrents qui, de toutes manières, n’auront bientôt plus assez de fonds à cause de la crise pour construire des modèles à la chaine. Il me semble très éloigné des enjeux planétaires que représente la voiture du futur.

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_article=4110

3 commentaires:

Olivier a dit…

Je donne mon avis sur cette émission ici:
http://www.electron-economy.org/article-28788021.html

A bientôt,

Olivier

NB - Pour information le lithium est le 23ème élément le plus abondant.

Olivier a dit…

Anne-Claire,

Le saviez-vous ?

"Circuler en voiture électrique coûte 2 fois moins cher (batterie comprise) que de circuler en voiture à essence" (Rapport de la Deutsche Bank)

Explications ici:
http://www.electron-economy.org/article-27750660.html

pedro a dit…

Olivier est dans le vrai. Néanmoins, on ne peut dénier à l'émission de s'intéresser aux vrais problèmes, même si elle n'y apporte pas de solution!