mardi 17 mars 2009

Merci, Turbo.fr

Il est de ces moments, trop rares, où l’action des grands justifie le travail des humbles, et j’en vis un aujourd’hui : le webzine « Turbo.fr » s’interroge sur la place de la voiture dans la société. Ne boudons pas notre plaisir, et apportons notre pierre à l’édifice.
Comme nous le répétons depuis des semaines, la place de la voiture a changé dans l’esprit de nos amis conducteurs. Une des causes de ce désamour récent (et relatif) provient sans doute de son prix trop souvent prohibitif. Lorsqu’on s’interroge sur la valeur réelle d’une baguette de pain (dont le prix a été multiplié par 6 en moins de dix ans), l’achat d’une voiture neuve devient une gageure ! Par ailleurs, la crise économique mondiale, elle-même précédée d’une crise énergétique, justifieraient seules son passage d’ « objet de plaisir » à « objet » tout court. Enfin, le matraquage informatif permanent consistant à rappeler qu’à chaque utilisation de notre voiture, nous contribuons personnellement à la destruction de notre planète, nous pousse insensiblement à délaisser ce symbole de plaisir délétère.
Il devient donc urgent que les constructeurs automobiles dépassent la quête (normale) de profit immédiat, pour construire des véhicules durables, non polluants, et à bas prix, qui pourraient seuls réconcilier le quidam moyen (que je suis), avec le plaisir réel de la possession d’un beau véhicule et de sa conduite.
http://www.turbo.fr/

4 commentaires:

steve a dit…

Alors les spécialistes d'Intelcar, qui va disparaître, Renault ou PSA ?

Serge Sedille a dit…

Turbo !!

Tu as totalement raison de souligner l'importance de cette émission.

non seulement elle nous tient au courant des nouvautés, mais elle met en avant les nouvelles energies écologiques de demain.

Sans parler des ferrari et des lamborghini :)

steve a dit…

La stratégie de développement de l'industrie automobile devient un sujet de plus en plus sensible.

Voir l'article de Challenges du 19 mars:
http://www.challenges.fr/magazine/strategie/0160.19339/

Intelcar a dit…

Entièrement d'accord avec toi,néanmoins je te trouve médisant , coûteuse une voiture? non ? A peine...Le problème de la crise c'est qu'il ne faut pas être dans le clan des "sales pauvres"...

Hector