samedi 7 mars 2009

Salon de Genève, la suite


On attendait l’avènement du tout électrique. Des solutions nouvelles. Or les premiers visiteurs sont dubidatifs. Les constructeurs n’ont rien proposé de « choc ». Pas de propositions à cours termes. Désir déçus des consommateurs face au manque d’ambition des constructeurs. Les voitures électriques côtoient celles à essence ou diesel, qui continuent de dominer le marché.

Oui, les ventes s’effondrent, il y a des milliards perdus, les plans de licenciements se multiplient et on voit la liquidation du géant américain Général Motors se dessiner à l’horizon. Il est plus que jamais temps de penser à demain. 90 nouveautés et comme promis, un pavillon entièrement dédié aux énergies propres.

Quelques nouveautés :

- la Continental Supersports de Bentley, 630 chevaux fonctionnant au biocarburant

- le bolide sportif tout électrique du groupe californien Tesla
- la Prius, troisième génération de véhicule hybride de Toyota
- la Blue Car, première voiture 100 % électrique grand public, par Bolloré et Pininfarina).

Les grands constructeurs s’adaptent tout doucement. Ils promettent des changements massifs pour 2011. Il va falloir prendre son mal en patience…

Aucun commentaire: