jeudi 12 mars 2009

Voitures intelligentes, enjeux économiques et sécuritaires ?



Depuis plusieurs années, les voitures intelligentes sont devenues un réel enjeu pour la sécurité routière mais également en termes de marché pour les constructeurs.


En termes de sécurité, les axes de recherche en ce moment portent sur les domaines suivants:

- gérer les inter-distances entre véhicules,
- prévenir les collisions sur obstacles fixes,
- prévenir les sorties de route,
- alerter les véhicules en amont d'accidents ou d'incidents .

Le but de ces actions est de sécuriser la circulation. En ce qui concerne la vigilance du conducteur le problème est plus complexe. En effet, des interfaces mal conçues peuvent être à l'origine de surcharge d'informations et sources de nouveaux risques en termes d'accidentologie.

L'acception par la société de ces types de systèmes est très difficile (alors qu'ils existent) , notamment pour les dispositifs permettant de sanctionner immédiatement une infraction au code de la route car les conducteurs ne sont pas près à accepter "des mouchards" qui les "priveraient de liberté"; dixit les constructeurs. Enfin des études semblent démontrer qu'un excès d'assistance peut être source de trop de confiance. C'est par exemple le cas des radars pour le brouillard qui risquent d'influencer la prudence dont doit faire preuve le conducteur.
Néanmoins, il apparaît clairement que des enjeux économiques majeurs en termes d'équipements sont à l'ordre du jour, ( intervention directe par satellite sur la vitesse et la signalisation, obligation de maintien des distances...). Pourquoi nos constructeurs n'en font pas leur choux gras notamment en termes de dépôt de brevets ? TATA le fera peut-être en Inde...




HECTOR

Aucun commentaire: