dimanche 5 avril 2009

L'automobile écologique française a ses ingénieurs!




Crée en 1925, l’’ESTACA, école supérieure d’ingénieurs spécialisée dans les transports (automobile, aéronautique, espace et transports guidés) propose désormais à ses étudiants une formation sur les enjeux environnementaux de l’industrie des transports.
Les étudiants pourront suivre des spécialisations en fin de cursus (400 heures de cours) qui abordent notamment: la réduction des émissions polluantes, les nouveaux modes de propulsion l’optimisation du bilan énergétique des véhicules, la réduction du bruit et des nuisances sonores, l’amélioration du confort et de l’ergonomie, et la réduction des risques d’accidents.

Parmi les diverses associations qu’il existe au sein de cette école, Intelcar souhaite saluer une initiative intéressante lancée par des étudiants de l’association ITD-Inventons les transports de Demain- pour leur projet EMMA.
EMMA est un véhicule urbain écologique pensé par ces étudiants et qui pourrait très certainement être disponible en libre service tel un Vélib’. Voici la description qu’ils en font :
« Ce véhicule aux dimensions très réduites répond aux besoins de mobilité urbaine en permettant une circulation facile et non polluante dans les centres-villes. EMMA sera un véhicule électrique monoplace ou biplace, disposant d’une heure d’autonomie en phase d’accélération, ce qui exclut les embouteillages et les phases d’arrêt en circulation. La durée d’utilisation sera donc plus importante que l’autonomie. Le chargeur de batteries sera intégré dans la voiture, permettant au conducteur de la brancher sur n’importe quelle prise de courant. Emma se rechargera en une heure »

Rendez-vous au Mondial de l’Automobile de Paris 2010 où les étudiants présenteront leur petit bijou...

Martine

source: www.estaca.fr

Aucun commentaire: