dimanche 17 mai 2009

L'autolib' se crash!


Le maire de Paris avait lancé l'idée, pas inintéressante, de l'autolib'. Au delà de la polémique concernant le prix de l'entretien de ces véhicules, l'incivisme des franciliens... je retiens un fait: l'avantage de ces véhicules réside dans leur propreté. On peut imaginer qu'un utilisateur d'autolib' est un consommateur qui a décidé de ne pas acheter de voiture parce que sachant qu'un véhicule l'attend dans la capitale le peu de fois dans l'année où il en aura besoin. De ce fait, pour faire ses 15 déplacements motorisés annuels, il ne produira pas de CO2, les autolib' étant préférentiellement électriques.
Bertrand Delanoé a fait un rêve...qui est en train de sombrer: le président de la région Ile de France vient de refuser sa subvention (conséquente) et la justice vient de refuser le montage légal de l'entreprise de gestion. Dommage....

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'habite a Sydney et ce systeme existe sous le nom GoGet et marche tres bien: places de parking dans toute la region reservees "GoGet", 60$ par jour, essence gratuite grace a une carte de paiement laissee dans la voiture, 24h d'utilisation maximale avant retour au parking. L'assurance ne fournit pas de couverture totale donc les frais d'accident et endomagement de la voiture sont a la charge du client. C'est tres pratique pour ceux (comme moi) qui ne veulent pas acheter de voiture car ils habitent en ville. Avis a ceux qui veulent developper le systeme en France !!!www.goget.com.au