samedi 9 mai 2009

Le projet Autolib' pas pour cette année


Le projet Autolib' devait être mis en place courant de l'année 2009, la mairie de Paris nous l'avait assuré. Début mai, toujours aucune voiture en libre service, en effet problèmes viennent retarder le projet à cause du manque de place pour implanter les 1400 stations Autolib, du cahier des charges qui n'a pas été encore reçu par les constructeurs, du budget insuffisant et de la peur des dégradations.

De toute façon, le projet se heurte déjà depuis des mois à des opposants qui s'interrogent : quelle est la cible précise de l’Autolib ? Les jeunes centristes de Paris y répondent :

Les propriétaires particuliers parisiens de voitures se classent schématiquement en 2 catégories : les utilisateurs réguliers et les utilisateurs ponctuels :

  • Les utilisateurs réguliers, refuseront de prendre les autolib. Ils ne peuvent prendre le risque de ne pas pouvoir aller travailler et/ou d’aller déposer leurs enfants à cause d’une absence d’autolib disponible. Pallier ce risque demanderait un suréquipement pour répondre intégralement à la demande aux heures de pointe. Les solutions techniques (engins légers et fiables) ne semblent pour l’instant pas exister.
  • Les utilisateurs ponctuels ont besoin d’une voiture pour quelques déplacements et surtout pour pouvoir se déplacer hors de Paris (Week-end, vacances). Les loueurs offrent déjà leurs services. Plus que la voiture individuelle, l’Autolib concurrencera les transports en commun pour les déplacements intra-urbain. Or il est loin d’être évident que la voiture de location bon marché sera socialement et économiquement plus rentable que le métro et le bus.
Alors, l'Autolib' ? Une fausse bonne idée ?

Aucun commentaire: